Un peu d’histoire

En août 1972, monsieur Marcel Adams, président de Développements Iberville Ltée, investit dans la construction d’un grand centre commercial à Sherbrooke, qui ouvre ses portes le 10 octobre 1973.


Situé à la jonction de l’autoroute 410 et du boulevard de Portland et près de l’autoroute 10, l’endroit attire d’abord de grandes surfaces : Eaton, Pascal, Sears, Steinberg ainsi qu’une centaine de boutiques réputées.


En 1985, le centre commercial s’agrandit : une nouvelle aile est construite au coût de 10 millions de dollars ayant à son extrémité un magasin Zellers de deux étages. Une soixantaine de boutiques sont alors ajoutées ainsi qu’une foire alimentaire.


En 1999, la Maison Simons ouvre un deuxième magasin à l’extérieur de la région de Québec, qui a remporté de nombreux prix mondiaux d’architecture lors de son ouverture.


Avec les années, de grandes surfaces sont venues s’installer sur les terrains entourant le Carrefour de l’Estrie : Archambault, Bureau en Gros, Best Buy, Chaussures Yellow, Rona l’entrepôt, Sears Décor, Winners/HomeSense. Au large éventail déjà offert s’est ajoutée une aire de restauration entièrement réaménagée à l’automne 2013. Le magasin Eaton a été remplacé par un magasin La Baie en 2000.


Le centre commercial est vendu le 1er décembre 2005 au Fonds de Pension du Canada à 90 %, ainsi qu’à la firme Westerkirk Capital. En juillet 2013, Ivanhoé Cambridge, une filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec, acquiert un intérêt de 50 % dans le Carrefour de l’Estrie de la part de l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC), qui demeure propriétaire de 50 % du centre commercial. Ivanhoé Cambridge devient également gestionnaire de la propriété. En 2019, le centre commercial est de nouveau vendu au Groupe Mach, qui est actuellement propriétaire.